Profitons de la douceur de l'hiver pour découvrir le navet noir du Pardailhan, produit localement par une poignée de passionnés de cette culture traditionnelle.


Ce navet quelque peu méconnu, caractérisé par sa peau noire, est cultivé sur le plateau du Pardailhan, entre Saint Chinian et Saint Pons de Thommières dans l'Hérault. Cette culture est possible notamment grâce à la fraicheur et l'humidité constatées sur ce plateau de 4000 hectares. La qualité des navets de Pardailhan est reconnue depuis plus d’un siècle et sa notoriété dépasse largement la frontière du Languedoc Roussillon.


En effet, le navet de Pardailhan se différencie par sa douceur et sa tendresse, son goût peut vaguement nous rappeler l’arôme de la noisette ou du pignon. Semé en août, il profite des pluies, mais surtout du brouillard pour se développer avant l’hiver. Il est récolté à la main de novembre jusqu'à janvier (selon les conditions climatiques) et se cuisine de multiples façons :

 

- Consommé chaud

- En accompagnement de viandes

- Froid avec une vinaigrette

- Sauté à cru dans la graisse d’oie

 

Il permet de diversifier les menus hivernaux de façon originale et authentique.


Riche en vitamines C et B, il contribue au bon fonctionnement de notre système immunitaire et de notre système nerveux. Il est également riche en minéraux (dont le potassium et calcium) et des oligo-éléments (fer, zinc, cuivre). Ce qui fait de lui un allier idéal pour un bon équilibre alimentaire. De plus, il possède des qualités diurétiques, et contient des hétérosides soufrés en grandes quantité, aux propriétés anti cancérigènes.


Il est aujourd’hui exclusivement cultivé par une quinzaine de producteur, membre de l’association des producteurs du navet du Pardailhan (Lo Nap), se battant pour commercialiser et faire connaître ce « trésor noir » auprès du grand public.

 

Idée-recette : ragout de navet du Pardailhan


Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes
Ingrédients (pour 4 personnes) :


- 500 g de viande (sauté de porc et saucisse)
- 4 gros navets
- 6 pommes de terre moyennes
- 1 oignon moyen
- 2 gousses d’ail
- 1 cuillère à soupe de concentré de tomate
- 1 feuille de laurier et 1 brin de thym
- 75 cl d'eau
- 1 cube pour bouillon
- 1 cuillère à soupe de beurre allégé
- 1 cuillère à soupe de miel


Préparation de la recette :

 

Couper la viande en morceaux et la faire roussir à l'huile d'olive dans une cocotte, y ajouter l'oignon et l'ail émincé finement, saler et poivrer.
Lorsque tout est bien roussi, ajouter la tomate concentrée et le bouillon, laisser cuire 1 heure.
Pendant ce temps, éplucher les navets et les pommes de terre.
Les couper en carrés et faire revenir les navets dans une poêle avec le beurre et le miel pendant 15 minutes.
Quand la viande est cuite, ajouter les navets et les pommes de terre et laisser cuire 20 minutes de plus (le temps que les pommes de terre soit cuites à point).
 


Inscription à la lettre d'information

S'abonner

Inscrivez vous à notre NEWSLETTER
et recevez notre actualité et nos dossiers

Ouvert 

du lundi au samedi
de 09h00 à 19h30

Téléphone:
04 67 87 05 88

 venir ...

 nous contacter ...

 

Facebook Twitter Google+ Autour.com

 
 

Les produits du mois

La farine de blé "Barbu de Lacaune"

Ce blé "Barbu de Lacaune", également appelé "Fitsut", est cultivé en agriculture biologique et moulu par Aimé Gautrand, paysan-meunier à Castelnau-de-Brassac (Tarn), en plein Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc.

Lire la suite...

Tidoo : des couches jetables plus écolos que les autres

Être parent est une aventure formidable, mais parfois, il faut bien l'avouer, c'est un peu une prise de tête. Alors quand on est écolo, les questions sont démultipliées : bien sûr, rien n'est trop beau pour la merveille qui va pointer le bout de son nez, on veut qu'elle ait le meilleur... mais aussi que cela cadre totalement avec les valeurs environnementales qui nous animent !

Lire la suite...