Recette Do It Yourself d'eau de Cologne par Sylvie Hampikian, pharmaco-toxicologue, auteur de "Ma petite fabrique à parfums", Éd. Terre vivante.

Difficulté : aucune

Temps de préparation : environ 10 minutes

Conservation : au moins 1 an, à l’abri de la lumière et de la chaleur

Ingrédients :

100 ml d’alcool à 70° non dénaturé ou d’alcool pour fruits à 40°
15 gouttes d’huile essentielle d’orange amère ou d’orange douce
15 gouttes d’huile essentielle de citron jaune
12 gouttes d’huile essentielle de mandarine
8 gouttes d’huile essentielle de bergamote
10 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone

 

Comment faire son eau de Cologne ?

Mesurer l’alcool dans un verre doseur et transvaser dans un récipient de contenance 150 ml au moins.
Verser dessus les huiles essentielles une à une et mélanger avec un agitateur ou un manche de cuillère.
Ajouter un hydrolat au choix et transvaser le tout dans un flacon muni d’un bouchon fermant bien. C’est prêt. Il ne reste plus qu’à apposer une jolie étiquette.

 

Cette lotion s’emploie comme toute eau de toilette légère. Il faut toutefois éviter de l’appliquer sur la peau avant une exposition solaire en raison de sa richesse en essences d’agrumes.

Si vous employez de l’alcool blanc à 40°, votre préparation peut présenter un léger trouble pendant quelques jours, ce qui ne nuit pas à sa qualité.


Inscription à la lettre d'information

S'abonner

Inscrivez vous à notre NEWSLETTER
et recevez notre actualité et nos dossiers

Ouvert 

du lundi au samedi
de 09h00 à 19h30

Téléphone:
04 67 87 05 88

 venir ...

 nous contacter ...

 

Facebook Twitter Google+ Autour.com

 
 

Les produits du mois

La farine de blé "Barbu de Lacaune"

Ce blé "Barbu de Lacaune", également appelé "Fitsut", est cultivé en agriculture biologique et moulu par Aimé Gautrand, paysan-meunier à Castelnau-de-Brassac (Tarn), en plein Parc Naturel Régional du Haut-Languedoc.

Lire la suite...

Tidoo : des couches jetables plus écolos que les autres

Être parent est une aventure formidable, mais parfois, il faut bien l'avouer, c'est un peu une prise de tête. Alors quand on est écolo, les questions sont démultipliées : bien sûr, rien n'est trop beau pour la merveille qui va pointer le bout de son nez, on veut qu'elle ait le meilleur... mais aussi que cela cadre totalement avec les valeurs environnementales qui nous animent !

Lire la suite...